Recherchez une formation :

Les avantages du contrat de professionnalisation

Categorie : Etudiants

Favoriser l’insertion professionnelle par l’acquisition d’une qualification en proposant en alternance des périodes de formation et des périodes d’activité en entreprise : deux des nombreux avantages du contrat pro, découvrez les autres.

Personnalisation et flexibilité des formations 

Le cadre du contrat de professionnalisation permet une plus grande personnalisation des parcours de formation. "Avec le contrat de professionnalisation, nous avons la possibilité de proposer à nos élèves des formations adaptées à leurs besoins personnels et professionnels. Nous partons du principe qu’une secrétaire médicale qui travaille en clinique n’a pas les mêmes besoins qu’une consœur en cabinet médical, et de même, un assistant de communication issu d’une maîtrise en médiation culturelle par rapport à une jeune fille tout juste titulaire de son baccalauréat. L’objectif de nos formations est de faire de nos élèves des individus compétents et investis : n’oublions pas que le but final est qu’ils puissent être embauchés par la suite par leur entreprise. Par ailleurs, cette alternance à la carte permet également aux employeurs une grande souplesse : souvent frileux à l'embauche d’un nouveau salarié il faut savoir les rassurer par des cours qui ne seront pas contraignants à tout point de vue.", indique Sabine de Villoutreys, directrice d’ITC, Institut de formation spécialisé dans les formations en alternance dans les domaines du Secrétariat, Assistanat, Ressources Humaines, Communication et du Commerce.

"Non seulement la formation est plus aisément personnalisable, mais en plus, le jeune va passer plus de temps au sein de l’entreprise durant son contrat de professionnalisation. La durée minimale des actions de formation est en effet comprise entre 15% et 25% de la durée du CDD ou de la période de professionnalisation du CDI, sans pouvoir être inférieure à 150 heures. Cette flexibilité de la formation permet à des centres de formation comme l’Institut ITC de proposer aux jeunes, des formations professionnalisantes à la carte ? leur laissant la possibilité de choisir la nature des modules de formation qu’ils souhaitent suivre dans le cadre de leur formation de professionnalisation. Prenons l’exemple d’une jeune candidate qui souhaite se former au poste d’assistante de direction. Elle s’engage dans une formation en contrat de professionnalisation, et acquiert sa première expérience professionnelle au sein de son entreprise d’accueil. Parallélement, elle choisit les modules de formation qui complèteront au mieux son cursus scolaire et universitaire. ITC lui propose le choix parmi 40 modules de formation, dans des domaines aussi diférents que la bureautique, l’accueil, la paie, la publicité ou la vente, etc.

L’entreprise n’est pas en reste, puisqu’elle peut, grâce à la flexibilité des modules de formation dispensé par ITC, organiser le contrat de professionnalisation en définissant le rythme de l’alternance (par exemple trois modules de formation pendant 4 mois, puis un seul pendant deux mois), la date et la durée du contrat, ainsi que la répartition des demi-journées de cours (du lundi au vendredi, le matin ou l’après-midi). Cette flexibilité rencontre un large succès auprès des entreprises et des jeunes.".

Des exonérations de cotisations 

Autre innovation du contrat de professionnalisation : l’exonération des cotisations patronales d’URSSAF, quel que soit le niveau de formation. De plus il est accordé une subvention de 15 euros par heure de formation des tuteurs (40 heures prises en charges au maximum) dans la limite de 230 euros par mois et par bénéficiaire pendant 6 mois. Un effort est donc consenti pour s’assurer du meilleur encadrement possible de ces formations. 

Des raisons supplémentaires pour l’entreprise de recruter en contrat de professionnalisation 

Les salarié en contrat de professionnalisation ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’effectif de l’entreprise, ce qui permet à cette dernière de renforcer ses équipes sans augmenter les effectifs en terme de masse salariale. Outre les exonérations de charges patronales, l’entreprise, peut, grâce au contrat de professionnalisation, conclure en toute légalité un CDD avant d’envisager un CDI à l'issue de la formation. Etant donné que le contrat de professionnalisation est légalement ouvert aux candidats de plus de 26 ans, il permet d’adapter au poste de travail les salariés recrutés grâce à la formation professionnelle. Enfin, les entreprises faisant appel à ce mode de formation pour recruter apprécient de bénéficier de la présélection et de l’évaluation effectuée par l’organisme de formation, comme le souligne Sabine de Villoutreys, : "Nos entreprises partenaires apprécient beaucoup la flexibilité et l’individualisation propres à ce type de contrat. Par ailleurs ils sont rassurés de se voir présélectionner des candidats correspondant au mieux leurs besoins : ils gagnent du temps et compte sur notre savoir-faire.". 

Date : 12/12/2016
  • Partager
Découvrez aussi :
Retour en haut